Medvedev: le tandem s’inscrit dans la durée (SYNTHESE)

Le sort d’un pays ne doit pas dépendre d’une seule personne, c’est pourquoi le « tandem » Poutine-Medvedev a de beaux jours devant lui, a déclaré jeudi le président sortant et premier ministre pressenti Dmitri Medvedev interviewé par des journalistes de la TV russe.

 Avancée vers la démocratie

Commentant son travail conjoint avec le premier ministre et président élu Vladimir Poutine, M.Medvedev a estimé que les décisions doivent être prises lors de discussions, et que plusieurs personnes doivent influencer le processus politique. Selon le chef de l’Etat, il s’agit d’un mouvement vers la démocratie.

Premier ministre à la tête d’un parti

M.Medvedev s’est aussi déclaré prêt à remplacer M.Poutine à la tête du parti Russie unie si une telle proposition lui était faite. Qui plus est, à la différence du premier ministre qui dirige le parti sans en être officiellement membre, il a annoncé son intention d’y adhérer, considérant que tout chef de parti doit en être membre.

Selon le président, Russie unie n’est pas parfait et nécessite des changements. A l’avenir, le parti devrait se convertir selon M. Medvedev en une force centriste et conservatrice.

Renouveau du pouvoir

Le successeur pressenti de M.Poutine au poste de premier ministre a promis l’apparition de nouveaux visages au sein du gouvernement, mais a mis en garde contre des limogeages abusifs, estimant que si le ministre est renvoyé au moindre incident, le système risquait de s’effondrer. Il a rappelé qu’au cours de son mandat présidentiel, 50 % des gouverneurs de région avaient été remplacés.

Plusieurs gouverneurs de région ont été limogés sur des soupçons de corruption, certains ayant échappé à la justice en raison de l’absence de preuves, a reconnu le président.

Priorités 

Le président russe Dmitri Medvedev a déclaré que la diversification et la modernisation de l’économie, ainsi que la défense et la sécurité du pays seraient ses priorités s’il est nommé premier ministre. Il s’est toutefois déclaré insatisfait du rythme de la diversification de l’économie et a jugé nécessaire de poursuivre le travail en ce sens.

Il a insisté sur une réforme des forces armées pour qu’elles soient puissantes, efficaces et dotées d’un personnel motivé, de gens qui aiment leur patrie et comprennent pourquoi ils servent sous les drapeaux.

Source: Rianovosti

Ce contenu a été publié dans Le Russe facile, Politique Russe, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.