Dans cet article je vais vous donner des astuces pour apprendre le russe même si vous avez des difficultés à mémoriser les choses les plus simples, comme l’anniversaire d’un de vos amis ou un numéro de téléphone. Ces techniques m’ont permis de mémoriser jusqu’à 100 mots en une heure, et m’en souvenir pour toujours…

Si vous apprenez le russe et que vous commencez à mémoriser des nouveaux vous avez dû vous en rendre compte : il faut utiliser sa mémoire efficacement pour retenir le russe. Souvent on a du mal à mémoriser les mots, à les retenir. Quand on veut les réutiliser on les mélange avec d’autres… Alors parfois on se dit que c’est cause perdue parce qu’on a une mauvaise mémoire. Il y a plein de façons classiques d’apprendre du vocabulaire et d’essayer de le mémoriser : Peut être que vous avez déjà essayé de répéter des listes de mots, d’écouter des podcasts en boucle,

 

1. Apprendre les mots dans un contexte

Quand vous apprenez un nouveau mot, essayez de comprendre son sens par rapport à la phrase, surtout si c’est un verbe. Les mots isolés n’ont pas beaucoup d’intérêts, sont plus difficiles à utiliser mais aussi à retenir.

Si le mot que vous voulez apprendre n’est pas issu d’une phrase, cherchez le sur internet et trouvez des phrases dans lesquelles il est utilisé. Cherchez aussi la traduction de cette phrase en entier dans Yandex Slovari par exemple

Personellement ça a été une de mes plus grandes difficultés dans l’apprentissage du russe : comprendre le sens d’un verbe en fonction du contexte. Maintenant je cherche toujours une phrase qui utilise un mot que je veux apprendre.

2. Créez des moyens mnémotechniques

Décomposez le mot que vous voulez apprendre en petits morceaux et associez les à des mots que vous connaissez déjà. Ces mots peuvent être français ou russe, comme vous voulez.

Par exemple le verbe « отдыхать » /atdyrhat’/ se reposer. On peut décomposer le mot en petites parties : ot, dy, rhat. À quoi vous font penser ces syllabes. On peut imaginer un « hôte qui dit ratte » Ça n’a aucun sens, c’est même bizarre … Tant mieux, notre cerveau se souvient mieux des scènes étranges ou amusantes.

Au début, cette technique peut vous paraitre compliquée à utiliser ou longue (par ce qu’il faut réfléchir un peu) mais vous allez rapidement voir les résultats. J’utilise ces techniques de mémorisation pour apprendre du vocabulaire et depuis que je le fais j’apprends deux à trois fois plus vite. Et en plus, je m’amuse !

3. Réviser à intervalles réguliers les mots déjà appris

La clé de la mémorisation à long terme c’est la répétition. Est ce que ça veut dire qu’il faut réviser tout le vocabulaire appris depuis le début 3 fois par jour ? Pas du tout, au contraire il faut parfois un peu « oublier » pour mieux mémoriser. Ce qui est important c’est de réviser au bon moment.

Comment ? En utilisant des logiciels ou applications utilisant un Système de Répétition Espacée. C’est un système qui va vous permettre de réviser le vocabulaire que vous avez appris au bon moment. En évaluant à quel point vous connaissez un mot en l’apprenant, l’application va programmer la révision de ce mot à plus ou moins long terme. Résultat : vous ne révisez chaque jour que le vocabulaire que vous risquez d’oublier. En vous concentrant sur l’essentiel, vous gagnez énormément en temps d’apprentissage !

Voici deux outils gratuits de système de répétition espacée :

Anki

Memrise

 

 

Comments

comments