Comment parler avec fluidité sans avoir à parler avec des russes tous les jours

Je parle souvent de l’efficacité de la conversation en russe pour progresser par rapport aux autres méthodes.
Dans cet article vous allez découvrir comment apprendre à parler russe avec fluidité même si vous n’osez pas encore parler russe « en vrai ».
Quand on commence à apprendre le russe, on se sent un peu perdu. Il y a beaucoup de choses nouvelles, beaucoup de choses à apprendre et à intégrer.
On se sent parfois découragé.
D’ailleurs la plupart des gens abandonnent rapidement, démotivés. Le meilleur moyen de faire des progrès rapides c’est de se jeter à l’eau et de pratiquer le russe le plus tôt possible.Parce que c’est pour ça que vous apprenez cette langue : pour parler avec des russes.
Alors quoi de mieux que de s’entrainer directement en situation réelle? Oui mais voilà, vous allez me dire « Je ne me sens pas du tout prêt(e) à parler ». Et je suis d’accord. On ne sait pas ce qu’on pourrait dire parce qu’on ne sait simplement rien. Quand j’ai commencé à parler russe avec des russes que je rencontrais (soit à l’étranger soit en France) j’ai découvert que les conversations étaient incroyablement similaires les unes aux autres.
En fait, j’avais l’impression de rejouer sans cesse la même pièce de théâtre.
Les conversations que vous allez avoir en russe au début vont toujours être les mêmes : les mêmes mots, les mêmes phrases, les mêmes questions, les mêmes réponses.
Pourtant on ne nous prépare pas à cette conversation. Je me demande parfois si le russe n’est pas enseigné comme une langue morte la plupart du temps …
On apprend des dialogues irréalistes, des listes de mots peu utiles (mais qui semblent très utiles). Pas étonnant que l’on ne se sente jamais prêt à parler. Si on suit les méthodes classiques on se retrouve noyé d’informations à retenir et incapable de les utiliser ensemble.
Ce dont vous avez besoin pour vraiment parler russe avec fluidité rapidement c’est de phrases. Vous avez besoin d’apprendre des phrases toutes faites que vous allez entendre et utiliser tout le temps en russe. Pas des histoires de « le livre est posé sur la table » ou « La maison est plus grande que l’arbre ». Je parle de vrai phrases, utiles chaque jour. « D’où tu viens ? » , « Qu’est ce que tu fais dans la vie ? » « Est ce que tu es déjà allé en Russie ? » … Voilà des questions que vous allez entendre sans cesse si vous essayez de parler russe.
Pour maîtriser le russe à l’oral vous allez avoir besoin de vous concentrer uniquement sur deux compétences : comprendre et parler.
Comprendre : Vous devez vous entraîner à reconnaître les mots et les phrases utiles prononcés à l’oral sans aide visuelle. Oui je sais, vous êtes quelqu’un de visuel, vous avez besoin de voir le mot pour le comprendre. Tout le monde croit ça 🙂 Vous avez appris à parler Français sans jamais le lire. Et vous êtes capable de reconnaître une mélodie sans lire la partition non ? Pour le russe c’est pareil. C’est une question d’entraînement.Dans une conversation réelle, vous n’aurez pas de sous-titres !
Parler : Si vous êtes capable de comprendre, vous êtes peut être capable de répéter. Vous devez apprendre à traduire une idée en français dans votre tête à quelque chose en russe. Cela passe par l’apprentissage du vocabulaire et de la grammaire, mais aussi par la répétition à l’oral de phrases toutes faites.
Alors comment faire ça concrètement ?
Je vous ai créé des podcasts intégrant les phrases les plus fréquentes dans un système de répétition espacé. Avec ces podcasts, vous allez apprendre à reconnaître , répéter et dire rapidement des phrases hyper fréquentes en russe. En pratiquant tous les jours vous allez gagner en fluidité. Ces podcasts fonctionnent comme un entrainement cérébral. Chaque étape est adaptée à votre niveau et vous fait progresser petit à petit, une phrase à la fois.Laissez-moi votre email en dessous pour que je vous les envoie gratuitement

À quelle adresse email dois-je vous envoyer les podcasts gratuits ?


http://eepurl.com/bTQrM1

Comments

comments