Déclinaisons

Grammaire

Le russe est une langue flexionnelle. La déclinaison russe ne comporte plus aujourd’hui que six cas :
– Nominatif (Именительный Imenitel’nyï)
– Génitif (Родительный Roditel’nyï)
– Datif (Дательный Datel’nyï)
– Accusatif (Винительный Vinitel’nyï)
– Instrumental (Творительный Tvoritel’nyï)
– Locatif (Предложный Predlojnyï) (ou prépositionnel)

– Le vocatif (Звательный Zvatel’nyï), qui était autrefois le septième cas de la déclinaison russe, ne subsiste plus que dans l’invocation religieuse (Отче наш « Notre Père »), dans quelques rares expressions figées (Боже мой « Mon Dieu », батько « petit père ») et (très rarement) dans la littérature (chez Alexandre Pouchkine, par exemple : « старче » pour « старец » ― « vieillard »). La forme courte populaire des prénoms (« Тань » Tan’ pour « Таня » Tania) et des mots « мам » et « пап » (m’man, p’pa) peut être considérée comme un vocatif.

Déclinaisons

Première déclinaison – substantifs masculins et féminins

Singulier
Nominatif -a -ия
Génitif -ы (1) -ии
Datif -ии
Accusatif -ию
Instrumental -ой (2) -ей (3) -ией
Locatif -ии
Pluriel
Nominatif -ы (1) -ии
Génitif -∅- -ий
Datif -ам -ям -иям
Accusatif -ы (1) / -∅- -и / ь -ии / ий
Instrumental -ами -ями -иями
Locatif -ах -ях -иях

  • 1 : On écrit и après une chuintante, г, к ou х.
  • 2 : Après une chuintante on écrit о sous l’accent, sinon e.
  • 3 : Après une consonne molle on écrit ё sous l’accent, sinon e.
  • À l’accusatif pluriel on distingue les animés (= génitif) des inanimés (= nominatif).

Deuxième déclinaison ― substantifs masculins

Singulier
Nominatif -∅- -ий
Génitif -ия
Datif -ию
Accusatif -∅- / -a -ь / -я -й / -я -ий / ия
Instrumental -ом -ем (3) -ем (3) -ием
Locatif -ии
Pluriel
Nominatif -ы (1) -ии
Génitif -ов (2) -ей -ев (3) -иев
Datif -ам -ям -ям -иям
Accusatif -ы (1) / ов -и / ей -и / ев (3) -ии / иев
Instrumental -ами -ями -ями -иями
Locatif -ах -ях -ях -иях

  • Accusatif : pour les animés l’accusatif est identique au génitif. Pour les inanimés il est identique au nominatif.
  • 1. On écrit и après une chuintante, г, к ou х.
  • 2. On écrit ей après une chuintante.
  • 3. Après une consonne molle on écrit ё sous l’accent, sinon e.

Deuxième déclinaison ― substantifs neutres

Singulier
Nominatif -о (1) -е (2)
Génitif
Datif
Accusatif -о (1) -е (2)
Instrumental -ом (1) -ем (2)
Locatif -e (3)
Pluriel
Nominatif
Génitif -∅- -eй (4)
Datif -ам -ям
Accusatif
Instrumental -ами -ями
Locatif -ах -ях

  • 1 : Après une chuintante on écrit о sous l’accent, sinon e.
  • 2 : Après une consonne molle on écrit ё sous l’accent, sinon e.
  • 3 : Pour les substantifs se terminant en ие au nominatif singulier on écrit ии.
  • 4 : Pour les substantifs se terminant en ие au nominatif singulier on écrit ий.

Troisième déclinaison

Singulier
Féminin
Nominatif
Génitif
Datif
Accusatif
Instrumental -ью
Locatif
Pluriel
Féminin
Nominatif
Génitif -ей
Datif -ям (-ам après une chuintante)
Accusatif -и (inanimé)/ ей (animé)
Instrumental -ями (-ами après une chuintante)
Locatif -ях (-ах après une chuintante)

  • Les substantifs en signe mou (-ь) dans ce groupe sont tous féminins
  • Le substantif путь (chemin), qui est masculin, se decline comme ceux de troisième déclinaison, mais se termine avec -ём en instrumental de singulier

Les neutres en -я

Singulier
Neutre
Nominatif -мя
Génitif -мени
Datif -мени
Accusatif -мя
Instrumental -менем
Locatif -мени
Pluriel
Neutre
Nominatif -мена
Génitif -мён
Datif -менам
Accusatif -мена
Instrumental -менами
Locatif -менах

Les substantifs indéclinables

Plusieurs mots d’origine étrangère qui se terminent par une voyelle ont la même forme dans tous les cas. Ces mots appartiennent généralement au neutre: шоссе (chaussée), метро (métro), кино (cinéma), mais peuvent être aussi du masculin ― шимпанзе (chimpanzé), кенгуру (kangourou), ou du féminin ― кольраби (chou-rave) etc.

Article et ordre des mots

Comme la plupart des langues slaves, le russe ne possède aucun article. Le caractère défini ou indéfini d’un substantif est indiqué, indirectement, par sa position par rapport au verbe.
Exemples :

« Девушка пришла » (littéralement : « Jeune fille est arrivée »), la phrase insiste sur le verbe (c’est la forme standard) ; si l’agent « jeune fille » a déjà été introduit, l’ordre des mots suggère qu’il s’agit de la même personne. La phrase se traduira en français par : « La jeune fille est arrivée ».

« Пришла девушка » (littéralement : « Est arrivée jeune fille »), la phrase insiste sur le sujet ; normalement l’agent « jeune fille » n’a pas encore été introduit dans la discussion. La phrase se traduira en français par : « Une jeune fille est arrivée », « c’est une jeune fille qui est arrivée ».

Élision de mots

Grâce en particulier à ses nombreuses flexions, le russe néglige souvent des mots essentiels en français, comme les pronoms personnels, mais également le verbe :

откуда вы? d’où êtes-vous ? (littéralement d’où vous ?)

у нас не курят ici, on ne fume pas. (littéralement chez nous ne-pas fument)

мне во Францию je dois aller en France. (littéralement pour-moi en France (direction))

пришёл? пришёл. il est venu? oui. ou, envers un homme tu es venu. oui (littéralement venu ? venu.)

Nom

Il y a trois genres (masculin, féminin, neutre) et deux nombres (singulier, pluriel). Généralement, les trois genres sont indifférenciés au pluriel (sauf pour la déclinaison des noms au génitif). La terminaison du nominatif singulier indique généralement le genre : consonne pour le masculin, -а, -я ou -ь pour le féminin, -о ou -е pour le neutre. Il existe quelques exceptions (путь et кофе masculins), et en particulier les noms de personne en -а se déclinent comme des féminins mais prennent le genre en cohérence avec leur sens (папа papa masculin, коллега collègue masculin ou féminin).

Le russe a perdu le duel. Il garde cependant un système complexe d’accord des noms précédés d’adjectifs cardinaux :

– nominatif singulier pour les nombres terminés par один un : двадцать один этаж vingt-et-un étages (mais одиннадцать этажей onze étages)

– génitif singulier pour les nombres terminés en два deux три trois четыре quatre : два этажа deux étages (on peut rencontrer dans ce cas le nominatif pluriel pour des noms féminins).

– génitif pluriels pour les autres nombres et les quantités indéfinies : много этажей beaucoup d’étages

– nominatif pluriel en l’absence de quantifieur : этажи des étages.

Quand le quantifieur est dans un cas oblique (c’est-à-dire quand il n’a pas la forme du nominatif), le nom prend le même cas et le pluriel : около трëх часов « vers trois heures ».